Quels sont les différents types de permis de conduire délivrés par l’État français ?

Un permis de conduire français vous donne l’autorisation de conduire un véhicule à moteur. Le permis de conduire comprend votre nom complet, votre date de naissance, votre adresse postale, votre signature, votre photo et votre description physique. Vous devez être en possession de cette carte si vous comptez conduire un véhicule à moteur.

Découvrez dans la suite de cet article les types de permis de conduire proposés et les conditions requises pour en faire la demande.

Quels sont les types de permis de conduire français ?

Il existe plusieurs catégories de permis de conduire, à savoir :

  • les permis de catégorie AM ;
  • les permis de catégorie B ;
  • les permis de catégorie A ;
  • les permis de catégories C et D.

Les permis de catégorie AM permettent de conduire, dès l’âge de 14 ans, des motocyclettes et des voiturettes légères. Il est délivré suite à une formation qui dure au minimum huit heures. Les permis de catégorie B sont des permis auto, la Sécurité routière vous donne plus d’informations sur l’épreuve pratique que vous devez passer si vous souhaitez opter pour ce type de permis. Les permis de catégorie A sont des permis pour moto qui se divisent en trois sous-catégories : A, A1 et A2. Chaque sous-catégorie requiert différents examens et définit la taille de la moto que vous serez autorisés à conduire. Les permis de catégorie C et D, quant à eux, sont des permis professionnels. Ils vous permettent de conduire un véhicule destiné au transport de matériel ou de marchandise.

Comment demander un permis de conduire si vous avez plus de 18 ans ?

Si vous avez plus de 18 ans et que vous n’avez jamais eu de permis de conduire dans un autre pays, vous pouvez obtenir un permis d’instruction jusqu’à ce que vous soyez prêt à passer votre examen de conduite.

Comment demander un permis de conduire si vous avez moins de 18 ans ?

Une fois que vous avez êtes en règle par rapport aux exigences de votre permis de conduire provisoire, vous pouvez passer votre examen de conduite. Vous devez :

  • avoir entre 16 et 18 ans ;
  • avoir détenu votre permis d’instruction provisoire pendant au moins six mois ;
  • avoir suivi un cours de conduite ;
  • avoir effectué 50 heures de pratique avec un adulte âgé de 25 ans ou plus qui possède un permis de conduire français valide ;
  • avoir fait la conduite de nuit pendant au moins 10 à 50 heures.
A lire aussi :  Comment vérifier le sérieux d'un mandataire automobile ?

Pour passer votre examen de conduite, prenez un rendez-vous (les examens de conduite ne sont pas accessibles sans rendez-vous). Fournissez une preuve de responsabilité financière (assurance) qui répond aux exigences de l’État français en matière d’assurance.
Si vous échouez à votre examen de conduite, vous devez attendre 14 jours (sans compter le jour où vous avez échoué) avant de pouvoir repasser l’examen. Des frais de 7 euros sont exigés pour repasser l’examen. Si vous échouez trois fois à l’examen de conduite, votre demande n’est plus valable et vous devez refaire une demande. Une fois que vous aurez réussi l’examen de conduite, le DMV vous délivrera un permis de conduire temporaire jusqu’à ce que vous alliez recevoir votre nouveau permis. Le permis temporaire est valable pendant 60 jours. Vous recevrez votre permis définitif par courrier dans un délai de 3 à 4 semaines.

Que faire si vous avez un permis de conduire délivré par un autre pays ?

Si vous avez un permis de conduire délivré par un autre pays, vous êtes dans l’obligation de passer un examen de conduite pour obtenir un permis de conduire français original. Pour passer votre examen de conduite, vous n’avez qu’à suivre les mêmes étapes citées précédemment.

Quelle est la durée de validité d’un permis de conduire ?

Un permis de conduire délivré depuis 2013 est valable 15 ans. Après cette période, vous n’aurez qu’à le renouveler en actualisant votre photo, ainsi que votre adresse dans le cas où vous avez changé de domicile. Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’une simple démarche administrative. Le plus important, c’est le fait de réussir tous vos examens de permis de conduire. Après cela, si vous respectez le code de la route et assurez votre véhicule, vous n’avez rien à craindre.