La vidange de voiture : les démarches à suivre

Lavage voiture

Pour assure le bon fonctionnement d’un véhicule, il est impératif de bien l’entretenir. Parmi les obligations à faire, la vidange ne doit pas être prise à la légère. Cette opération d’entretien est capitale pour la bonne santé de l’automobile. Elle consiste à changer l’huile du moteur, le filtre à huile ainsi que le joint du bouchon de vidange. Cette démarche est à faire tous les 10 000 à 15 000 kilomètres.

L’intérêt de faire la vidange des automobiles

La vidange fait partie intégrante des entretiens réguliers d’un véhicule. Elle ne doit pas être oubliée parce que le bon fonctionnement du moteur en dépend absolument. C’est d’ailleurs le meilleur moyen d’assurer la protection du moteur de l’oxydation et des impuretés tout en vérifiant à ce qu’il soit toujours bien lubrifié. De ce fait, les risques de pannes moteurs sont manifestement réduits.

La vidange est une prestation d’entretien à privilégier. Cette opération représente à elle seule près de 30 % du chiffre d’affaires annuel des garagistes, et bien évidemment une part importante de leurs bénéfices. Avant d’effectuer la vidange d’une automobile, il faut s’assurer que tout le matériel nécessaire à cette intervention est disponible.

Les différentes étapes pour faire la vidange

La vidange d’une voiture requiert quelques équipements spécifiques comme le filtre, l’huile neuve, les gants et bien d’autres. Ensuite, il faut prévoir un bac de récupération à placer sous le moteur, après avoir retiré ses différentes protections en plastique. Puis, il faut ouvrir le bouchon de remplissage du réservoir d’huile au-dessus du moteur, puis le bouchon du carter qui se situe en dessous.

L’huile moteur usagée devra commencer alors à se déverser dans le bac de récupération. Pendant ce temps, on peut retirer l’ancien filtre à huile ainsi que son joint et de le remplacer par le nouveau filtre. Puis, il faut refermer le bouchon du carter et remettre les protections en plastique. Enfin, on n’a plus qu’à remplir de nouveau le réservoir d’huile moteur tout en s’assurant de ne pas dépasser le niveau maximum.

Après ces différentes étapes, il est recommandé de faire tourner le moteur au ralenti pendant une dizaine de minutes afin de vérifier les éventuelles fuites et d’ajuster le niveau d’huile. L’huile moteur usagée est à récupérer dans différents récipients avant d’être remise à une déchetterie. Dans l’ensemble, toutes ces démarches sont très importantes pour assurer le bon fonctionnement du moteur tout au long de son utilisation. En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à faire intervenir un professionnel.